lettre ouverte à monsieur Hessel

Publié le par arretezdemontrertoujourslesmemes

Voici une lettre qui m'est parvenue par son auteur...j'ai tenu à la partager avec vous, et surtout n'hésitez pas de la partager autant que vous voudriez...

 

Voilà une lettre que j'aimerais bien lire dans le presse...une personne qui j'aimerais bien que la presse fasse parler, même si il n'est pas un politicien, il montre les questionnements du peuple...des demandes au gouvernement...mais quelle presse osera la publier? Qui aura assez de...courage?

Et surtout, quel politicien, ose lui répondre?

 

492PX--1.JPG

 

 

M. Hessel Stéphane,

 

 

 

 

Du haut de mes 27 petites années, je me pose beaucoup de questions. J'ai l'impression d'avoir de plus en plus de mal à supporter les dérives de notre monde. Ma seule solution serait de partir loin, très loin, dans un pays moins développé, dans une cabane ou une yourte, à la manière de Robinson Crusoé sans Vendredi. Ignorer le monde qui me dirige. Mais où serait alors mon indignation ?

Je n'arrive pas très bien à comprendre pourquoi le Peuple doit se soulever si souvent pour gagner ou retrouver des libertés individuelles. Pourquoi faut-il tout le temps combattre des dictateurs et des gouvernements pour ne pas être des esclaves ? Pourquoi le Président de la République s'obstine à ne pas écouter ses citoyens ? Pourquoi ai-je l'impression qu'il ne fait rien de bien ? Qu'est-ce qu'il y gagne ? De l'argent ? À quoi cela sert l'argent ? La France est-elle un pays pauvre ? Pourquoi faut-il tout normaliser ? Pourquoi faut-il mettre des puces électroniques aux moutons ? Que va penser le petit Prince ? Pourquoi faut-il mettre des dizaines d'enfants dans une même classe ? Pourquoi faut-il détruire des voitures qui fonctionnent encore ? Pourquoi les objets tombent-ils en panne aussi rapidement de nos jours ? Pourquoi faut-il payer autant de taxes ? Pourquoi les actionnaires derrière leurs ordinateurs gagnent-ils autant d'argent ? Pourquoi les éboueurs derrière les camions poubelles gagnent-ils trois francs six sous ? Pourquoi le nombre de cancers a-t-il autant augmenté ? Pourquoi des personnes ont deux maisons ou un château et d'autres vivent dans des taudis ou dans la rue ? Pourquoi n'a-t-on pas tous un terrain à notre naissance pour construire une maison ou faire un potager ? Pourquoi la terre n'appartient qu'à quelques personnes ? Sont-elles supérieures à nous ? Pourquoi ne peut-on pas tuer un cochon ou un mouton dans sa ferme pour notre propre consommation ? Pourquoi faut-il absolument les amener dans des abbatoirs où ils peuvent souffrir ou avoir peur ? Pourquoi on expulse des gens ? Pourquoi tout le monde ne se fait pas arrêter de la même façon par la police ou les gendarmes ? Pourquoi nous impose-t-on de faire des constructions écologiques alors que l'État enterre des déchets radioactifs sous terre ? Pourquoi nous cache-t-on plein de choses ? Pourquoi les entreprises construites par nos impôts ont-elles été privatisées et pourquoi paye-t-on aujourd'hui leurs actionnaires ? Ne paye-t-on pas deux fois pour la même chose ? Est-ce moi qui suis bizarre ou est-ce ce monde ? Pourquoi tout le monde dit que l'on ne peut rien changer ? Pourquoi faut-il attendre une extermination pour réagir ? Pourquoi on m'appelle souvent Candide ?

 

Pensez-vous qu'en lisant cette lettre et en recevant un tel appel, on pourrait enfin espérer que les Français se lèvent pour sauver l'avenir de leurs enfants ?

 

 

J'espère, M. Hessel, haut Résistant de la Seconde Guerre mondiale, co-rédacteur de la Déclaration universelle des Droits de l'homme, que vous nous répondrez encore très bientôt, et que vous ne m'en voudrez pas trop d'avoir partagé cette lettre ou plutôt ces interrogations personnelles.

 

 

Guillaume Alaterre

Un enseignant en école primaire qui a peur pour l'avenir de ses élèves.

Commenter cet article

Luna 15/05/2011 09:53



Mamapasta,  vous avez parfaitement raison.  Si vraiment toutes  les parents du planète  le voiyont comme ca !!



Brian 15/05/2011 09:45



 


 


DSK , .  .  (Quelque quoi nos opinions ) = recevait  un Traitement Julian Assange


 


 


on peut conclure


 


Il avait sûrement gagné


 


 



Mamapasta 15/05/2011 09:26



à moins d'être partculièrement bornés, on a tous peur pour l'avenir de nos enfants....la certitude d'un avenir radieux qu'à pu avoir nos parents dans les années 60 est totalement obsolète...on a
tué le trésor terrestre



arretezdemontrertoujourslesmemes 18/05/2011 08:50



on l'a massacré, on l'a détérioré, on l'a rendu malade! Mais on peut encore essayer de le guerer, mais faudra commencer par notre guerison intérieure!


 


merci ma chérie!



mato sapa 15/05/2011 06:27



magnifique lettre qui synthétise bien tous nos questionnements et représente l'énergie de notre société bien malade. Le remèdeà tout ça tu le connais... l'amour au pouvoir, l'égo au placard
:-)))))))))))))))))))))))))))) c'est mon slogan


zetem



Youki 15/05/2011 01:19



cette lettre me donne envie de faire un rappel avec un poème,


 


Neptune mon eldorado


 


Que j'aimerais partir sur Neptune pour ne jamais revenir


Quitter la Terre, cette emprise d'empires


Qui m'a vu naître


Et sur laquelle je ne veux pas mourir.





Que j'aimerais partir sur Neptune pour ne jamais revenir


Laisser derrière moi tant de souvenirs


Altérables


Périssables


Tellement insignifiants





Oh oui que j'aimerais partir sur Neptune pour ne jamais revenir


Y arriver quand même


Avec, certes, quelques chagrins et de la peine


Mais surtout calme et serein


Revivant enfin!


Libéré de toute la bêtise humaine





Oh oui vraiment que j'aimerais partir sur Neptune pour ne jamais revenir


Pour cesser de boire les mensonges


Pour en finir avec le mépris et l'hypocrisie


Pour découvrir de nouveaux horizons, presque un songe





Oh si seulement je pouvais partir sur Neptune pour ne jamais revenir


Il n'y a tellement rien ici bas sur Terre pour me retenir


Même l'amour y est usé(e)


Tout est tellement trop artificiel et pollué


Il n'y a guère plus que l'argent qui guide


L'humanité est complétement dénaturée


Et l'on n'aperçoit que ses cruelles rides





Oh oui vraiment, oh oui si seulement, je pouvais partir sur Neptune et ne jamais revenir


Que le temps serait reposant


Je prendrais avec moi une chaise longue


Pour contempler de loin la fin du monde


Et siroter un apéritif glacé


De nostalgie et d'empathie


Pour celles et ceux qui meurent de faim


Et qui se fichent des fluctuations des bourses


Comme d'autres se fichent de la formule un et ses courses





S'il vous plaît, amenez moi sur Neptune toute affaire cessante


Le bruit des calculatrices me hante


L'égoïsme pathologique m'angoisse


Le carriérisme aveugle me navre





Je n'en peux plus, le monde est vraiment fou


Que la terre explose sans sommation


Qu'on en finisse avec l'espèce humaine


Qui n'entraîne que la haine


La déraison et la désolation à la puissance extrême





Neptune, s'il te plaît, accueille-moi, je n'attends rien d'autre, je suis prêt


Je ne demande que ça.