L'histoire des choses

Publié le par arretezdemontrertoujourslesmemes

Bien sur, il faut acheter...on a besoin de s'habiller, garder un monde économiquement stable, les gens ont besoin de travailler...

 

story-stuff.png

 

 

Mais si on fait une liste des choses qu'on a achetées l'an passé...combien de ces choses étaient vraiment utiles? Bien sûr parfois, se faire du plaisir, avec un petit cadeau, style parfum, vêtement joli, jouet pour enfant....ça fait du bien, et nous le méritons...mais quand ça devient une habitude, cela ne fait même plus plaisir....car on le fait tout le temps.

 

Si un enfant sait que demain il aura un vélo...l'attente fait que ce cadeau sera tellement plus apprecié, une fois ouvert.

 

Mais si on lui achète des cadeaux tout le temps...un simple "merci" ne sortira même plus de sa bouche.

 

Combien de fois n'a-t-on pas vu des mamans désespérées dans les supermarchés, car elle a osé dire "non" à son enfant et que là, il a piqué une crise?

 

Savons-nous seulement pourquoi on nous incite autant d'acheter? Pourquoi un appareil technique, donne l'âme après que la garantie ne fonctionne plus?

 

Pourquoi on lance des modes?

 

Je suis sûre que vous avez déjà vu ces images, mais parfois les re-visualiser, nous aide à mieux comprendre...regardez, avec les enfants... et ensuite, dites ce que vous avez comme solution pour baisser le vouloir d'achat....pour mieux acheter. Vous ne pensez pas, que si on achete moins, les magasins pourraient augmenter un peu le prix, et ainsi ne pas perdre de l'argent...donner plus de qualité aux produits que l'on achète? Comment faire pour que personne ne perd son travail parce qu'on achete moins...quelle solution pour contenter tout le monde?

 

 

 

Commenter cet article

angelo 11/04/2011 15:44



on reconnaît la prévention. La France a vu partir en fumée 200 milliards d’euros en 2010 en dépenses
de « santé » ! Les Etats-Unis dépensent encore plus en proportion du PIB.


L’Organisation internationale du travail constate dans son dernier rapport que les maladies
professionnelles coûtent jusqu’à 3 % du PIB d’un pays et ont par conséquent un impact sur le pouvoir d’achat. Je rappelle aussi que les activités liées à l’environnement, les petites entreprises
et les métiers de l’artisanat sont très difficilement délocalisables.


Face aux grands problèmes de notre temps qui s’alimentent les uns les autres, dont le pouvoir
d’achat est le coeur, des projets collectifs et les solutions en amont ont


toute leur place. Elles existent dans l’anonymat ici et là. Ce n’est pas une question de libéralisme
ou de socialisme, c’est une question de bon sens.


L’organisation et l’évolution d’une société dépendent des règles définies par les politiques et
leurs applications.


Mais en Occident, le citoyen a deux privilèges : il peut choisir par son vote quel type de
société il souhaite édifier, mais il peut aussi le faire par ses achats et ses


choix de vie. Notre société dépend donc d’un cerveau à deux hémisphères, exactement comme
celui qui se trouve derrière vos yeux. Pour stopper les aberrations, la société sera ajustée par la politique et/ou par le choix de consommation des individus.


Le consommateur occidental dispose du contrôle final dans beaucoup de
domaines.


Des ménages autonomes et économes construiront une société économe et
autonome.



arretezdemontrertoujourslesmemes 11/04/2011 17:55



si on cherchait le bonheur en nous-mêmes au lieu da la rechecher dans des produits?


 


calins



angelo 11/04/2011 15:03



La plupart des personnes concernées résoudront
leur problème de pouvoir d’achat en améliorant leur savoir d’achat et en réduisant leur vouloir d’achat.


Dans ce domaine aussi vous améliorerez bien votre vie par quelques lectures choisies. Beaucoup d’auteurs ont écrit
sur le pouvoir d’achat et votre investissement de 10 euros ou 10 dollars sera très profitable.


Vous noterez que des millions de personnes percevant 1000 euros ou 1000 dollars mensuellement, ont su adapter
leurs besoins à leurs revenus. Ils savent être heureux dans des conditions financières « faibles ».


Le savoir d’achat commence par examiner ses achats par écrit, choisir l’utile,


oublier le superflu, remettre en question ses habitudes d’achat, utiliser internet, le téléphone, faire de bonnes
lectures, pratiquer des achats groupés, le co-achat, le faire soi- même, le troc…


Soyez vigilant.


Le pouvoir d’achat demande aussi de réapprendre  à coopérer, récupérer, réparer,
réutiliser, à s’entraider, à se parler dans les entreprises, les immeubles, les quartiers…


Nous gaspillons individuellement et collectivement :  30 % de la production alimentaire mondiale
est jetée ! A partir d’un bateau de pêche ou d’un supermarché.


Certains croient encore que le souci de performance crée le bonheur, le plein emploi, les
excédents, le pouvoir d’achat. Dans cette logique, on stimule les causes de… mal-être : la chimie, l’endettement à tout-va, la grande entreprise, le nucléaire, l’OGM, l’ouverture le dimanche, les
« bouchons », les soldes permanentes qui sont en amont et en aval de cette philosophie de la performance. Cela peut paraître agréable pour une partie d’entre nous, mais les faits
montrent que le concept du beaucoup, du grand, du paraître, du rapide ont échoué.


On constate qu’une société reposant sur la Consommation
crée :


 


- déficits


- élévation des dépenses superflues au détriment qualité
dépenses


   alimentaires


- obésité galopante, cancers, maladies cardiovasculaires, stress


- pollutions et phénomènes climatiques extrêmes


- déchets ingérables


- sentiment d'insatisfaction permanente


- exacerbation des frustrations et inégalités


- éloignement de la spiritualité


- agression des pays pauvres


- raréfaction des matières premières


La crainte d’un chômage de masse qui serait provoqué par une moindre
consommation est infondée.D’abord, le fait que les carrossiers et médecins aient moins de travail quand il y a moins d’accidents est-il regrettable ? Même remarque en cas
d’incendies ou d’inondations… Une inondation donne du travail mais on s’en passerait.


Ensuite, la moitié des biens de consommation est importée dans nos économies mondialisées. D’autre part, les
machines assurent la majorité de l’activité de fabrication. Vous noterez que ceux qui formulent l’objection « emploi » lorsqu’on parle d’une société de consommations raisonnables, sont
souvent favorables au machinisme… qui détruit beaucoup d’emplois !


Enfin, une société axée sur le bien être durable et pas sur l’obsession consommatrice, évolue dans tous ses
paramètres. Moins de consommation, c’est donc moins de besoins financiers. Mais aussi moins de dépenses publicitaires. Les entreprises dépensent 1 à


10 % de leur chiffre d’affaires en publicité, selon leur taille et leur secteur d’activité. Cette société
que je propose est plus rurale, et je rappelle que pour la France, par exemple, le chômage était insignifiant voilà 50 ans, avec trois fois moins de consommation à monnaie constante, mais aussi
avec une population active agricole de 14 % (3 % aujourd’hui). Dans la société que je préconise, l’auto-production, la vente directe, l’entraide, le partage, la
coopération, les achats collectifs, le troc, l’habitat groupé, la frugalité heureuse règnent.


Dans cette nouvelle société, la santé n’est plus laissée pour compte. On agit pour la cultiver et la rétablir, on
rec



Brian 11/04/2011 13:18



In your new links, there is


world o meters


Thats Hallucinogen , flabbergasting .  .  .  .  .


great stuff, you'r giving us Dear ,


 


Brian



arretezdemontrertoujourslesmemes 11/04/2011 14:44



thanks "Brian",


 


knufs



mato sapa 10/04/2011 14:57



je te rejoins encore une fois, nous devons apprendre à vivre en recyclant... Malheureusement, les produits dits de consommation que nous achetons ont volontairement une durée de vie très limitée.
L'an dernier, je m'étais extasié alors que, dans le Désert avec le touaregs, je les voyais desosser des téléphones cellulaires nokia pour en récupérer les pièces et prolonger la durée de vie des
leurs. Des gestes que nos sociétés dites avancées ont perdu, mais ce sont eux qui ont raison. Donc, si vous avez de vieux nokia pour les touaregs, je récupère :-)))))


Commençons chacun dans notre coin à consommer intelligent et on s'y retrouvera bien vite,... tant pis pour les grandes fortunes :-)))))



arretezdemontrertoujourslesmemes 11/04/2011 14:46



Les grandes fortunes, peuvent rester des grandes fortunes, même si nous recyclons...rien n'est jamais perdu, tout est ransformé...


 


tiamo



jane 09/04/2011 22:13



 


J'ai rélechi : Peut-être c'est dans votre configuration - un question disant


Authorisations des images : OUI / NON


Soit : Overblog a supprimer le possibilité


due au quantité enormes des bits. p-ê 30 fois


de leur consomation actuel quand les gens commence a faire ca


 


Encore - many  bises - et  tomorrow  demain  à 10:00 heure - courage(s) - grand bliss et


aussi 'Bon appetit'  !!


 


 



arretezdemontrertoujourslesmemes 09/04/2011 22:22



j'ai cherché, mais pas trouvé....ne m'en vaux pas, mais je vais suprrimer quelques comms, car cela n'a rien à voir avec l'article, mais je te remercie quand même de ton passage et amitéi,


 


knufs